Edgar Morin – Collection Noms de Dieux – Nul ne connaît le jour qui naitra. (1997)

936full-edgar-morin

Spinoza : le monde est Dieu, Dieu est le monde. Hypothèse panthéiste. p18

Dans l’athée, dans le sceptique du moins, il y a, au fond, une foi, une croyance. Il n’y a pas de différence radicale entre l’Athée et le Croyant.p21

 Yinyang est un symbole dialogique, pour ne pas utiliser dialectique, parce que le mot dialectique s’est perverti par un usage intempérant, et parce qu’il suppose qu’on peut dépasser toute contradiction par un système supérieur.  Alors que, dans mon idée dialogique, il y a toujours deux principes contradictoires ou antagonistes, associés, sans qu’on puisse les résoudre en une synthèse.p55

 la  « vieille taupe » de Hegel : dans l’inconscient de l’humanité, les forces de régénérescence travaillent, les forces qui veulent sauver. C’est forces on ne les voient pas mais un jour elles germent. p71