Sarko en Afrique, Antoine Glaser, Stephen Smith PLON 2008

 glaser_teaser_neu1

P47. Le Gabon n’a pas de riches réserves pétrolières. La production est passée de 17 a 12M de tonnes en 5 ans. Dans 10 ans, si on ne trouve pas de nouveaux gisements, il n’y aura plus de pétrole.  La rente pétrolière est accaparé par la famille Bongo depuis 1956. Le PIB par tete a doublé en 5 ans, de 3000 a 6900dollars. Le pays a toutefois reculé dans le classement UNDP HDI et est 119eme.  Combien de tonnes de pétrole par habitant faut il pour développer le Gabon ?

 

P 52 La France  au Tchad en tant que France ne poursuit pas les mêmes intérêts que la France au Tchad quant elle y est en tant que pays membres de l’Union. Les force fancaise et les forces de L’eufor, constituées a 66% de francais n’ont pas le même mandat et tiennent a ce que cela se sache. Les français sont ici pour aider le gouvernement légitime du Tchad dans l’accord du cadre de coopération militaire signé en 76.  Les chasseurs Mirage fournissent aux autorités des renseignements sur le mouvement des rebelles.  L’armé livre des munitions aux gouvernementaux et évacue leurs blessés.

L’EUFOR elle est impartiale, son mandat ne vise que la protection des civils. La France est neutre quant elle intervient avec l’EUFOR, et est allié du pouvoir quand elle intervient seule.

 

P73  L’europe a été prié – et avec quelle insistance – de tenir la porte aux français pour qu’ils puissent partir sans problème. C’est là le sens de la Bridging Operation – bien plus politique qu’humanitaire – dans l’est du Tchad : l’EUFOR vient pour un an, le temps pour une mission des UN de se preparer…de la meme façon le Darfour offre une porte de sortie «  c’est moins une bonne cause qu’un bonne occasion » pour sortir la France du piège colonial.

 

P98 Dubai port pour la gestion du port de Dakar est préféré a Bolloré : l’emir s’interesse a Mittal Mineral, veut contruire des hotels, developper une zone franche et aménager un front de mer. Cela malgré des pressions de la France via AFD qui avait financé une route de contournement du port, des administrateurs français de la BM et du FMI….Cela a jété un froid entre Dakar et Paris. Le fils de Wade (Karim Wade) était aussi au mariage de Cecilia ex-Sarkosy a N.Y. Mais Dakar a un carte a jouer : un projet de centrale nucleaire qui pourrait intéressé la France. Dans ce cadre, la base militaire de Dakar pourrait rester en place avec un mandat different. La présence française reste rassurante pour le gouvernement, même si Wade soutient qu’il n’en a pas besoin…

P104 Sarko apprécie Ouattara et l’avait soutenu pour l’après Houphouet-Boigny en 93. Ouattara l’avait aidés lors de la dévaluation du franc CFA alors que Sarko était ministre du Budget.

P112 Paris mise sur Thabo Mbeki dont Anne Lauvergeon est l’une des conseillieres dans le cadre de l’International Investment Council, un Think Tank animé par le président sud africain. Quant a son successeur, jacob Zuma, empétré dans un affaire de corruption avec le groupe français Thales, il n’est pas aussi bien disposé à l’égard de la France.

P114 Bozizé (RCA) denonce le diktat d’Areva : il veut plus et obtient 12% de la production de la mine d’uranium, a partir de 2010.

P115    Areva au Niger –  deux cadres expulsé en 2007 pour avoir acheté la paix auprés de la rébellion touareg. Mamadou Tandja, dont le  propre fils est conseiller commercial de l’ambassade du Niger en Chine, a plus de marge de manœuvre et a pu negocier ferme avec Areva. Une partie de la production appartient au pays qui a pu vendre 100 tonnes d’uranium sur la marché spot. Et l’on dit qu’hamani diori en 73 est tombé, entre autres, parce qu’il avait considérer vendre l’uranium a d’autres que la France.

P133 Immigration choisie : deja 4 accords signés avec Senegal, Benin, Congo, Gabon…les autres étant en négotiation (Mali…)….le nombre des habitants du sud franchissant un frontière internationale correspond a peu prés au poids relatif de l’Afrique noire au sein de la population mondiale (12%) :  il n’y a donc pas plus de fuite de ce continent maudit qu’il n’y a de fuite d’Asie ou d’Amérique centrale). D’autres part sur 20 M de migrants subsahariens, 16 M restent sur le continent. Mais les perspective demographique d’ici 2050 se traduiront par une intensification des mobilités. La politique de visa en France a commencé en 86, apres les vagues d’attentats qui pourtant n’impliquaient nullement des Africains (les Africains n’avaient même pas besoin d’une carte de séjour jusqu’en 75…)

 

P180 Bockel debarqué de la Cooperation pour avoir déplu a Omar Bongo dans un discours ou il prône la fin de la Francafrique. Il insiste sur la nécessité de durcir le ton vis-à-vis de certains pays africains qui n’utilise pas la rente pétrolière pour financer des investissements utiles…Bongo, dont une enquete sur ces biens en France venait d’être publié dans Le Monde a pris cela pour une attaque personnel et a demandé la tête de Bockel et il l’obtient. Car « Bongo est un interlocuteur tres utile pour notre politique africaine ». Il est un pilier des relations avec le Tchad et la Centrafrique mais pour le reste c’est beaucoup de vent – il voit beaucoup de monde et donne beaucoup d’argent. Mais il n’est plus l’homme clé sur les sujet sensible, par exemple la Cote d’Ivoire..Il use de ces relations personnelles pour aider la France – libération des journalistes français emprisonnés au Niger en 2008, appui à Areva au Niger dans les négociations, intermédiaire pour renouer le dialogue avec les rebelles soudanais, organise la rencontre Sarko- Mandela, impossible sans son appui…